top of page

Lupins et autres légumineuses

C'est un secret pour personne : j'aime cuisiner et je me régale à bien manger !

J'aime innover, varier, tester et déguster !

Journée internationale des légumineuses

Inventer des recettes, des aliments ; explorer des territoires culinaires non encore savourés.

Pour cette journée mondiale des légumineuses, explorons ensemble l'une d'entre elles, qui est relativement peu connue.


Avec l'alimentation sans gluten, il est parfois difficile d'improviser mais on découvre une quantité impressionnante de farines qui apportent bien plus de nutriments, de fibres et de protéines, que la classique farine de blé blanche, qui en plus est acidifiante !

Quand on passe à une alimentation plus végétale, on découvre un éventail bien plus large de produits non connus qui sont savoureux et qui eux aussi apportent de très nombreux bienfaits.

Dans un article dédié, je vous ai déjà partagé cette idée de manger sans viande ou cette alimentation végétarienne ou végétarienne.

Personnellement, et contrairement à certains courants naturopathiques, je ne pense pas que l'être humain soit fait pour être végétarien (alors pourquoi devoir se complémenter en vitamine B12, indispensable pour les végé, si on était faits ainsi ?). Je pense que la santé est dans l'équilibre c'est à dire sans manger trop d'une chose ou pas assez (ou pas du tout d'une autre chose). On est d'accord : quand il y a des intolérances ou des allergies, c'est autre chose et l'évitement est de mise !

J'ai acheté une petite nouveauté pour moi et ai testé une petite recette.

Je vous la partage aujourd'hui, pour la journée mondiale des légumineuses et parce qu'on s'est vraiment régalé.

Mais avant, je vais vous parler de cette nouveauté : le lupin.


coupelle de lupin

Kezako, le lupin ?

Le lupin est une légumineuse cultivée depuis plus de 4000 ans. Bien connu des Mayas et des Égyptiens anciens, on le trouve à l'état sauvage dans le bassin méditerranéen. De couleur beige et de forme plate, son goût s'apparente à celui d'une noisette légèrement salée.    

Cette légumineuse est plus riche en protéines que la plupart des substituts à la viande.


Plébiscité également par les sportifs, le lupin contient en moyenne 40 % de protéines et 30 % de fibres soit deux fois plus de fibres que le soja. Autre argument et pas des moindres, sa faible teneur en acides gras saturés au profit d'une quantité importante d'acides gras essentiels (omégas 3 et 6). Enfin, notez que le lupin ne contient pas de gluten.

Par contre, il faut être méfiant en cas d’allergie connue aux arachides ou pour de très jeunes enfants. Le lupin a de nombreux avantages mais un inconvénient : il est allergène et fait l’objet d’une allergie croisée avec celles aux arachides.


coupelle de lupins

Comment le consommer ?

Il existe plusieurs façons de consommer le lupin. Comme il est de coutume au Portugal, on peut prélever les graines entières et les servir en apéritif ou dans une salade pour une touche de croquant. On peut aussi miser sur la farine de lupin comme émulsifiant à la place des œufs. Elle apporte une touche d'onctuosité et s'invite parfaitement dans les préparations de gâteaux en remplacement de la farine de blé.

Pour les plus pressés, on trouve le lupin déjà prêt à déguster au rayon frais, souvent incorporé dans une galette de légumes. Les galettes contenant des céréales et du lupin seront parfaites pour les sportifs, en contribuant à couvrir leurs besoins en acides aminés essentiels.


Une recette avec le lupin

Pour cette première expérience avec le lupin, j'ai préparé un tajine végétarien qui était délicieux, accompagné d'un peu de riz complet. On s'est régalé !

J'avoue avoir été un peu septique au départ, ne connaissant pas du tout cette légumineuse ni son goût, ni sa texture, mais c'était super bon : à refaire !!


Tajine au lupin
.pdf
Download PDF • 704KB

J'ai décidé de ne pas arrêter là mon expérience avec le lupin. J'ai donc testé la farine de lupin dans une petite pâte à crêpes très agréable.

Je vous la laisse ici.


Crêpes à la farine de lupin
.pdf
Download PDF • 1.24MB


Un petit conseil :

pour aller mieux/bien, amusez-vous en cuisine ! Découvrez de nouvelles recettes, de nouveaux ingrédients !

Osez de nouvelles choses et faites-vous plaisir !

Si vous n'aimez pas cuisiner, que c'est une corvée pour vous, testez des recettes approuvées, simples et raides ; et faites-vous du bien en combinant de belles couleurs dans votre assiette !

Il n'est pas toujours utile de passer des heures en cuisine pour bien manger.







6 vues0 commentaire
bottom of page