top of page

Pourquoi je ne maigris pas ?

Dans différents articles, je vous ai parlé de surpoids, de rééquilibrage alimentaire, de solutions naturopathiques pour perdre du poids.

Il est possible que vous fassiez tout cela, que vous n'êtes pas stressé-e, que vous dormiez bien, que vous mangiez (apparemment) équilibré, que vous bougiez (activité physique ou sportive régulière), etc... et pourtant vous ne parvenez pas à perdre du poids.


Je vous transmets ici quelques conseils pratiques supplémentaires, à mettre en place, pour perdre ces kilos ou bourrelets, et vous sentir mieux dans votre corps et dans votre tête :

 

1. Bannir les mauvais aliments et les calories vides

​Là on parle de tout ce qui est aliments transformés, plats préparés, trop salés, sucrés ou gras, raffinés (pâtes, farine blanche, sucre blanc), fritures, aliments sous-vide, produits laitiers… 

Mangez frais, bio, de qualité ; épluchez et cuisinez tous les jours. 

Pensez nutrition plutôt qu'alimentation ! Ce qui nourrit chaque cellule de votre corps plutôt que ce qui peut être a priori bon pour votre palais.

Mais aussi mangez en prenant le temps de profiter de chaque repas.

 

2. Évitez les céréales et les protéines animales au même repas

Exemples : pain + fromage, riz + poisson, viande + pâtes...

​Les protéines animales et les glucides ne se digèrent pas avec le même milieu d’acidité dans l’estomac, il va privilégier la digestion de la viande, plus longue et plus difficile à assimiler. 

Les sucres lents ne seront donc pas correctement absorbés et le corps en perd tous les bénéfices.


3. Mangez les protéines animales le matin et/ou le midi

​Le soir, l’énergie du corps baisse et se prépare pour la nuit nuit, alors pas la peine de le surcharger !

Manger un repas copieux et lourd, demande au corps de maintenir ses fonctions digestives à un niveau élevé (minimum 4h de travail pour la protéine animale) et nous empêche de nous reposer correctement. 

En plus, ton corps va emmagasiner des calories inutilement car elles ne seront pas utilisées.

 

4. Jamais de féculents rapides ou transformés le soir

​Comme vous ne ferez plus d'efforts physiques pendant la nuit, votre corps n'a pas besoin de glucides. Il va donc les stocker automatiquement sous forme de graisse. Ce qui n'est pas souhaitable.  

Choisissez des légumes avec des protéines végétales comme les légumineuses, le tofu, le seitan, le tempeh... 

Ou mangez de petites quantités de riz, quinoa, sarrasin cuit, millet.

 Vous pouvez, suivant les recommandations de votre naturopathe et de votre médecin, faire un jeûne intermittent en supprimant le dîner ou en hiver, en prenant un petit bouillon maison ou une soupe miso ! 

L'avantage c'est également que vous dormirez mieux et vous récupérerez de la forme physique, car l'organisme ne travaillera pas à effectuer une digestion pendant la nuit.  

 

5. ​Évitez de grignoter entre les repas

 Vous le savez, c'est certain !

Mais il n'est pas toujours facile de s'y tenir.

Il est nécessaire de garder une pause de 4h entre chaque repas pour permettre à l'organisme de terminer correctement le travail digestif du précédent repas.

Les aliments rajoutés en cours de digestion ne peuvent en fait pas être correctement digérés.

C'est la raison pour laquelle lors des consultations, j'explique à mes consultants l'importance de chaque repas, non seulement par leur composition mais aussi par rapport au moment de la prise de l'aliment et les associations des divers aliments qui composent l'assiette. 

 

6. Préférez un plat unique

A choisir, il est préférable de ne choisir qu'un seul plat par repas et surtout éviter la multiplication : apéro, entrée, plat, fromage, dessert, digestif…

 

7. Suivez le principe 80% - 20%

 Mangez doit être et rester un plaisir !

La privation entraîne la frustration ; la frustration crée le craquage et le craquage produit la culpabilisation ! Je dis NON !

Si vous vous privez à longueur de journée, vous serez en plus vite démotivé-e.

​Accordez-vous des petits moments de plaisir. Profitez de repas en famille ou avec les amis. Mangez ce qui vous fait envie et ce jusqu'à 3 repas par semaine (midi et soir confondus bien sûr !).

 

8. Apprenez à cuisiner des plats savoureux faits maison qui ont du goût !

 Durant les 80 % du temps restant, vous pouvez très bien vous faire plaisir en mangeant des préparations faites à la maison, belles pour les yeux, et bonnes au palet ! Et bien sûr excellentes pour votre santé.

Manger doit être un plaisir au quotidien pour chacun des sens !

Ce n'est pas réservé aux temps conviviaux en famille ou entre amis.


On utilise donc les épices, les herbes aromatiques. Avec tact et parcimonie. Il faut que le repas ait du goût mais que ça n'arrache pas les papilles non plus !

Pour vous convaincre de les utiliser, je rajoute que ce sont d'excellents brûleurs de graisse ! C'est top, non ? A la maison, on raffole des herbes aromatiques comme le persil, l'origan, le romarin, la ciboulette, le thym, l'estragon, le basilic, etc... et les épices telles que la cannelle (pour les plats sucrés mais pas que), le curry, curcuma, poivre, paprika, cumin, gingembre, muscade...

On aime aussi utiliser : ail, oignons, échalotes, dans tous les plats !


9. Faites un bilan sanguin et consultez un-e naturopathe.

Il est important de vérifier régulièrement vos dosages sanguins, les classiques, mais également les marqueurs de la thyroïde, l'homocystéine etc...

Demandez à votre médecin traitant de vous la prescrire (pour être remboursé-e) et prenez rendez-vous avec un-e naturopathe.

Avec les signes cliniques que vous pourrez lui décrire et votre hygiène de vie, il sera à même de déterminer si vous avez des carences particulières et/ou des hypofonctionnements. Dans ce cas, il pourra vous transmettre des conseils adaptés.

Une hypothyroïdie peut être la cause de ce blocage dans la perte de poids.

On n'y pense vraiment pas assez mais les intolérances alimentaires sont très souvent à l'origine de nombreux troubles, maladies, douleurs et prise de poids !

Je l'ai découvert à mes dépens et ai bien approfondi le sujet pour réaliser que c'est l'une des bases de très nombreux soucis de santé ! Je vous en reparlerai plus tard.


10. Oubliez les régimes !

Les régimes ne sont pas la solution et sont souvent voués à l'échec.

Chaque personne est unique et a besoin d'une approche personnalisée pour une perte de poids saine et durable.


Comprendre les causes profondes de la prise de poids et se recentrer sur les changements de mode de vie qui ont le plus d'impact sont des étapes clefs.


Voilà quelques pistes pour réfléchir à votre perte de poids.

 Comme lors de mes consultations, je vous conseille de ne pas tout faire en même temps.

C'est trop compliqué à tenir et à vous y retrouver !

Commencez par choisir deux ou trois conseils et mettez-les en place.

Progressivement, vous allez réaliser ce qui se passe dans votre organisme et dans votre quotidien. Vous constaterez certainement un regain d'énergie, un mieux-être. Continuez et choisissez un nouveau conseil à mettre en place !

Comme avec les légos des enfants qu'ils empilent pour réaliser des constructions, petit à petit, vous rajouterez de nouvelles habitudes pour construire durablement votre nouvelle vie vers un poids d'équilibre.

33 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page