top of page

Conseil de saison spécial immunité


Alors que l’automne est désormais bien installé, il est temps de nous concentrer sur la préservation de notre santé et de notre immunité.

Lors d’un changement de saison, notre organisme doit s’adapter à un nouvel environnement, ce qui peut parfois entraîner rhume, toux, fatigue et autres petits maux…


Dans cet article, découvrez comment des choix judicieux, une connexion avec la nature et des pratiques de bien-être spécifiques peuvent vous aider à prospérer en automne.


Chouchoutez vos intestins :

On lit un peu partout dans la presse de se recharger en nutriments. Oui c’est très bien. Mais la première des choses à faire est de prendre soin de ses intestins.

Comment peut-on remplir un seau percé ? Excusez-moi pour l’image un peu grossière mais c’est tout d’abord en prenant soin de celui qui est le siège de l’immunité que l’on peut être en santé.

OK mais comment faire ?

Le nourrir tout d’abord avec ce qu’il apprécie :

  • Les fruits et légumes frais, de saison et idéalement bio riches en fibres, vitamines et minéraux

  • Les oléagineux (noix, noix de cajou, amandes) et les huiles végétales (colza, lin, cameline) riches en omégas 3

  • Les aliments riches en probiotiques comme la levure maltée, les aliments lacto-fermentés (chou de choucroute par exemple), le miso, les cornichons, et les boissons comme le kéfir et le kombucha

  • Les jus de légumes

  • L’huile de coco, le jus d’aloe vera ou encore l’argile permettant de réparer la barrière intestinale

Voici ce qu’il n’apprécie pas :

  • Les aliments transformés riches en mauvaises graisses et sucres

  • Les viandes (notamment la viande rouge), les produits laitiers et le gluten, difficiles à digérer et inflammatoires

  • L’alcool, riche en sucres

  • Le stress mettant votre organisme à rude épreuve : acidifiant, oxydant et inflammatoire

L’alimentation est donc un élément clé pour rester en bonne santé !



Priorisez une alimentation riche en nutriments

En automne, l’une des clefs pour renforcer notre immunité est de consommer une alimentation riche en nutriments.

Voici quelques recommandations :

- Optez pour des aliments riches en vitamine C ; on en trouve dans les agrumes, les kiwis, le persil, le brocoli, les épinards.

- Mangez des champignons (toujours bio !) : les shiitakes sont riches en bêta-glucanes et peuvent améliorer la réponse immunitaire de notre corps

- Incorporez des herbes et des épices dans votre alimentation, telles que le curcuma, le gingembre, l’ail et le thym qui ont des propriétés anti-inflammatoires et anti-microbiennes. Utilisons-les dans nos plats sans modération !

- N’oubliez pas les protéines maigres comme le poulet, la dinde, le poisson, les légumineuses, qui fournissent les acides aminés nécessaires à la production de globules blancs et d’anticorps.

- Hydratez-vous correctement et au bon moment, avec des tisanes notamment en dehors des repas.


La vitamine D

On en parle beaucoup depuis quelques temps !

Elle est essentielle pour le corps humain et contribue à la minéralisation osseuse, à l’absorption intestinale des nutriments et à divers processus hormonaux.

Généralement synthétisée par l’intermédiaire de l’exposition au soleil, les compléments de vitamine D (D2 ergocalciférol ou D3 cholécalciférol) sont souvent recommandés en hiver et surtout dans les régions peu ensoleillées. Ils aident ainsi à maintenir des niveaux adéquats de cette vitamine primordiale pour diverses fonctions corporelles. La carence peut varier d’un individu à l’autre, suivant son exposition solaire durant l’été, son âge, son contexte social, son alimentation…

Pour vous complémenter :

- Dosage : Une analyse de sang en début d’automne est indispensable pour connaître votre besoin en vitamine D et la supplémentation qui sera nécessaire.

- Type : optez pour la vitamine D3 qui est davantage biodisponible et naturelle que la vitamine D2

- Origine : assurez-vous que le complément est issu de sources naturelles, conforme aux normes de qualité

- Forme : privilégiez les formes liquides ou en capsules molles pour une meilleure absorption

- Additifs : soyez vigilants sur la présence d’éléments potentiellement allergènes, d’additifs chimiques ou de colorants artificiels.

- Certification : optez pour une marque certifiée

- Apports naturels : combinez votre prise de compléments alimentaires avec une exposition au soleil raisonnable

- Cofacteurs : certains nutriments comme le magnésium ou la vitamine K2 favorisent l’absorption de la vitamine D. Il peut donc être pertinent de les associer.

- Fréquence : suivez les instructions de votre médecin et/ou naturopathe. La période la plus importante à couvrir est l’automne et l’hiver, de part le risque de trouble saisonnier et de la baisse associée de luminosité.



S’aérer et prendre soin de soi

En commençant par aérer votre lieu de vie tous les jours pour renouveler l’air et évacuer les toxines (parfum et toxines évacuées par notre corps et celui des autres). Aérer le matin sa chambre, aérer son bureau régulièrement.

Notre corps a besoin de s’adapter à ce changement de saison. Une balade au contact de la nature, vous fera donc le plus grand bien ! A nous de l’adapter à votre tempérament ; si vous êtes sportif.ve pratiquez votre activité en plein air, si vous préférez plus de calme trouvez-vous un coin lecture, écriture, peinture au bord d’un lac ou dans un parc.

L’activité physique vous permet d’évacuer les toxines par la respiration et la transpiration, et de relancer la circulation des fluides corporels (sang et lymphe) permettant de renforcer votre métabolisme. Elle participe également au maintien de votre équilibre acido-basique et vous rend donc plus résistant-e.

Ces activités vous permettront en plus de gérer votre stress, de vous accorder du temps pour vous, et de mettre votre mental sur pause. Vous retrouverez ainsi de l’énergie vitale pour faire face aux tracas du quotidien.


Donner un coup de pouce à son organisme

Vous pouvez intégrer des tisanes à votre quotidien comme celle de thym (avec un peu de citron) ou d’échinacée qui stimulent le système immunitaire.

Il y a aussi le lait d’or, une boisson ayurvédique à base de curcuma, un délice ! Et, avouez qu’avec un bon livre ou devant un film c’est le top !

Diffusez des huiles essentielles comme le citron, l’eucalyptus radié ou le pin sylvestre chez soi pour assainir l’air et se relaxer (attention aux femmes enceintes et aux petits enfants).

Et si vous voulez allier l’utile à l’agréable, je vous propose de vous accorder régulièrement une séance de hammam pour évacuer les toxines et dégager les voies respiratoires grâce à l’humidité et aux huiles essentielles.

En ce qui concerne les probiotiques, vous pouvez également faire une cure de 2 à 3 semaines sous forme de compléments alimentaires pour booster votre immunité, encore faudrait-il qu’ils soient bien ciblés et que vous soyez bien conseillés.

Quand les symptômes pointent le bout de leur nez, respirez une goutte d’huile essentielle de ravintsara déposée à l’intérieur du poignet -et après avoir frotté les 2 poignets l’un contre l’autre. Respirez plusieurs fois profondément.


La médecine chinoise et l’accupression peuvent nous aider :

Vous pouvez « titiller » le point LO du triple réchauffeur :

Il permet de se défendre de tout ce qui peut être comme une agression extérieure.

Vous posez trois doigts au-dessus du pli du poignet qui correspond à la partie des défenses immunitaires. Le troisième doigt est le point LO.

On masse ce point toujours dans le sens des aiguilles d’une montre de manière assez tonique.

Quand vous massez un point vous le faites à peu près 20 fois.


Mais aussi :

Joliment appelez le point « Du bonheur », vous pouvez stimuler le thymus, cette petite glande située dans la partie supérieure du thorax à deux travers de doigts sous la gorge. Le thymus fait partie du système endocrinien.

Stimuler le thymus en le tapotant du bout des doigts pendant quelques minutes jusqu’à ce que vous ressentiez une sorte de picotements.

Il est conseillé de respirer calmement. Inspirer lentement par le nez et expirer par la bouche légèrement ouverte.


Penser également à entretenir des moments de détente et de bonheur en famille.

Toutes les émotions positives boostent le moral et contribue efficacement à soutenir notre système immunitaire.





Comentários

Avaliado com 0 de 5 estrelas.
Ainda sem avaliações

Adicione uma avaliação
bottom of page