top of page

Souffrez-vous de rétention d'eau ?

Avec l'été qui s'est finalement installé, bon nombre de personnes souffrent de rétention d'eau. Les chevilles enflent, on ne supporte plus les chaussures, etc...

Bref ! Beaucoup d'inconfort et pour l'esthétisme, on repassera !

Alors, comment comprendre et combattre la rétention d’eau au quotidien ?


La rétention d’eau, également connue sous le nom d’œdème, est une accumulation excessive de liquide dans les tissus de l’organisme. Bien que souvent bénigne, la rétention d’eau peut être inconfortable et parfois indiquer des problèmes de santé sous-jacents.

Dans cet article, nous explorerons les signes et les causes de la rétention d’eau et proposerons des solutions naturelles pour la prévenir et la traiter au quotidien.



Les signes qui doivent nous alerter :

  1. Les jambes sont lourdes et gonflées

  2. Les bras et les mains sont gonflées

  3. La cellulite est visible en pinçant la peau

  4. La peau devient dure et tendue au toucher

  5. Les mollets sont durs

  6. Les genoux s'épaississent

  7. Le visage devient bouffi avec un double menton

  8. Impossible de perdre du poids malgré une bonne hygiène de vie.



Les causes de la rétention d’eau

La rétention d’eau peut être causée par divers facteurs, notamment :

  1. Alimentation : Une consommation excessive de sel peut entraîner une rétention d’eau, car le sodium favorise la rétention des liquides dans les tissus. Mais aussi une alimentation trop riche (trop grasse, trop sucrée) et/ou une consommation d'alcool supérieure à 2 verres par semaine.

  2. Hydratation insuffisante : Paradoxalement, ne pas boire suffisamment d’eau peut inciter le corps à retenir le peu d’eau disponible. L'organisme est régi par la notion d'homéostasie, c'est à dire de l'équilibre interne. Étant constitués essentiellement d'eau, notre organisme stocke l'eau pour ne pas en manquer.

  3. Changements hormonaux : Les fluctuations hormonales, notamment pendant la grossesse ou le cycle menstruel, peuvent provoquer une rétention d’eau. Mais également suite à un accouchement récent, la péri-ménopause ou la ménopause. Ou un changement de contraception.

  4. Mode de vie sédentaire : Le manque d’activité physique peut ralentir la circulation sanguine et lymphatique, favorisant ainsi la rétention d’eau.

  5. Problèmes de Santé : Certaines conditions médicales, telles que l’insuffisance cardiaque, rénale ou hépatique, peuvent également être à l’origine de la rétention d’eau.

  6. Le stress et/ou une charge mentale très importante


Face à ces causes de rétention d'eau, la naturoapthie peut apporter des solutions naturelles et efficaces pour vous soulager.

Solutions naturelles pour lutter contre la rétention d’eau

  • Réduire le sel : Limitez votre consommation de sel en évitant les aliments transformés et en assaisonnant vos plats avec des herbes et des épices.

  • Consommer des aliments diurétiques : Intégrez des aliments comme le concombre, la pastèque, le céleri et le thé vert, qui aident à éliminer l’excès de liquide.

  • Sucres : Supprimer ou limiter grandement les sucreries (bonbons, biscuits, gâteaux, desserts sucrés...). Boire beaucoup d’eau :

  • Hydratation : Buvez au moins 1,5 à 2 litres d’eau par jour pour aider votre corps à éliminer les toxines et à maintenir un bon équilibre hydrique. Utilisez des plantes (voir ci-dessous) ou agrémentez votre eau de boisson de fruits ou de légumes ou encore de petits cubes de plantes & fruits Waterdrop

  • Alcool : limiter voire supprimer votre consommation d'alcool notamment durant les périodes chaudes


Pratiquer une activité physique régulière :

  • Exercice : L’activité physique, comme la marche, la natation ou le yoga, stimule la circulation sanguine et lymphatique, réduisant ainsi la rétention d’eau.

  • A réaliser régulièrement tout en évitant les heures de grosses chaleurs en été, c'est à dire entre 11h et 16/17 heures suivant la météo ou votre localisation. Utiliser des plantes médicinales :

  • Infusions : Les tisanes de pissenlit, de persil ou de vigne rouge sont connues pour leurs propriétés diurétiques et peuvent aider à réduire la rétention d’eau. Adopter de bonnes habitudes de vie :

  • Élévation des jambes : Surélevez vos jambes lorsque vous êtes assis ou couché pour favoriser le drainage des fluides.

  • Massages : On pense bien souvent aux massages lymphatiques qui peuvent aider à stimuler la circulation et à réduire les gonflements. Mais la réflexologie plantaire agit également avec efficacité sur le système lymphatique et l'ensemble des organes. Des séances de réflexologie régulières vous feront un grand bien ! De plus, vous pouvez pratiquer chez vous, avant la douche, le massage à sec, qui permettra de drainer la lymphe vers les ganglions lymphatiques.



Conseils pour les bains détoxifiants

Les bains détoxifiants sont une excellente méthode pour aider votre corps à éliminer les toxines et à réduire la rétention d’eau.

Voici quelques conseils pour préparer un bain détoxifiant efficace :

Bain au sel d’Epsom et bicarbonate de soude :

  • Ingrédients : 1 tasse de sel d’Epsom, 1/2 tasse de bicarbonate de soude, quelques gouttes d’huile essentielle de lavande ou d’eucalyptus.

  • Préparation : Dissolvez le sel d’Epsom et le bicarbonate de soude dans l’eau chaude du bain, puis ajoutez les huiles essentielles. Profitez de ce bain pendant 20 à 30 minutes pour détendre vos muscles et éliminer les toxines. Bain aux agrumes :

  • Ingrédients : Quelques gouttes d’huiles essentielles de citron, de pamplemousse, d’orange douce et de mandarine verte (dans une base moussante neutre) et une poignée de gros sel marin.

  • Préparation : Mélangez les huiles essentielles et le sel marin dans l’eau chaude du bain. Plongez-vous dans ce bain pendant environ 20 minutes pour revigorer votre corps et activer la circulation sanguine. Bain hyperthermique :

  • Principe : Ce bain consiste à utiliser de l’eau très chaude pour stimuler la transpiration et éliminer les toxines.

  • Préparation : Remplissez la baignoire d’eau chaude (aussi chaude que vous pouvez le supporter) et restez-y pendant 15 à 20 minutes. Après le bain, enveloppez-vous dans une grande serviette et reposez-vous pendant une demi-heure pour permettre à votre corps de terminer sa sudation.

  • Déconseillé aux personnes cardiaques ou épileptiques.


Compléments alimentaires

La phytothérapie est utile et efficace pour vous aider à lutter contre la rétention d'eau.

Voici quelques compléments alimentaires que je vous propose, à commander chez Herbolistique (laboratoire français de qualité).

Avec le code 30035 vous bénéficierez des frais de port offerts.

  • Capiton : il porte bien son nom ! Ce complément lutte contre la culotte de cheval et la peau d'orange : 1 à 2 gélules à chaque repas

  • Cèdre Bourgeons (gemmothérapie) : le bourgeon du drainage cutané : 5 à 15 gouttes à diluer dans de l'eau à boire tout au long de la journée ou en 3 fois 5 gouttes

  • Tisane amincissante qui facilite l'élimination : 3 à 4 cuillers à soupe du mélange de plantes dans un litre d'eau bouillante., à boire tout au long de la journée.


Conclusion

La rétention d’eau peut être gênante, mais elle peut souvent être gérée efficacement grâce à des changements simples dans l’alimentation, l’hydratation et le mode de vie.

En adoptant ces pratiques naturelles, vous pouvez améliorer votre bien-être et réduire les symptômes de la rétention d’eau au quotidien.


N’oubliez pas de consulter un professionnel de santé si vous avez des préoccupations persistantes ou des symptômes graves.

J’espère que cet article vous sera utile pour votre blog de naturopathie !

Si vous avez besoin de plus d’informations ou d’autres sujets à aborder, n’hésitez pas à me le faire savoir.


Comentários

Avaliado com 0 de 5 estrelas.
Ainda sem avaliações

Adicione uma avaliação
bottom of page