top of page

Ménage de printemps



Le printemps est le moment idéal pour envisager des possibilités infinies et d’utiliser nos dons créatifs pour atteindre de nouveaux sommets, de réaliser de nouveaux accomplissements sur le plan de notre bien-être, de notre bonheur et de notre réussite !


Le printemps est un excellent moment pour abandonner ce qui est vieux, ce qui ne fonctionne plus, ce qui vous tire vers le bas, pour faire place à la nouveauté.

On utilise souvent l’expression « faire le ménage du printemps » dans la maison, mais pourquoi ne pas en profiter pour le faire aussi en soi ? Dans notre intérieur, notre chez-nous profond. C’est non seulement le temps de nettoyer de fond en comble la maisonnée, mais c’est le temps de faire l’exercice en nous pour mettre de côté les vieilles rancunes, le ressentiment, la colère, les ruminations négatives qui nous empêchent de profiter de la paix intérieure et d’avoir plus de bonheur dans nos vies.

En s’accrochant à ces vieilles habitudes ou mauvaises pensées, nous continuons à alimenter et revisiter d’anciennes blessures qui nous bloquent, et ce, bien souvent sans nous en rendre compte. En faisant le choix de faire le ménage, nous faisons de la place pour la nouveauté et nous ouvrons notre cœur et notre esprit à des possibilités infinies qui n’attendent que nous.


Lorsque nous choisissons d’abandonner de vieilles situations pensantes, nous pouvons faire de grands progrès et soulager rapidement nos défis émotionnels. Nous avons tous le pouvoir de modifier ce qui nous dérange, ce qui ne nous convient pas. S’il est vrai que certains défis sont plus difficiles que d’autres, cela signifie seulement que nous devons travailler plus dur pour lâcher prise et/ou pour intervenir. Nous sommes tous et toutes guidés à travers le processus d’apprentissage consistant à comprendre la vie en surmontant ces défis. C’est ce qui nous fait avancer, évoluer.

Lorsque nous avons été exposé.e.s à des expériences de vie difficiles, notre cerveau est en état d’alerte et il ne veut pas que nous l’oubliions parce qu’il veut nous protéger du danger et de la menace. Notre cerveau nous gardera dans cet état d’alerte et de défense pour détecter d’éventuelles menaces. Nous devons aider notre cerveau à comprendre que l’événement est terminé et que nous sommes dans une autre situation positive celle-là. Nous devons dire à notre mental que nous avons appris de cette expérience et que nous allons faire de bons choix, pour notre bien-être.

Si le printemps nous invite à faire le grand ménage pour faire place à la nouveauté, je vous encourage à le faire souvent, régulièrement, pour optimiser votre bonheur et votre sentiment de bien-être.

Soyez ouvert, soyez réceptif aux possibilités imprévues et surtout, n’oubliez pas d’être prêt-e à tout moment d’abandonner ce que vous êtes, pour ce que vous pourriez devenir !

Et pour commencer, si vous commenciez par être heureux dans ce que vous vivez aujourd’hui, en ce moment ?



8 vues0 commentaire

Kommentare

Mit 0 von 5 Sternen bewertet.
Noch keine Ratings

Rating hinzufügen
bottom of page