top of page

La santé : pour qui ? quand ? comment ?

Dernière mise à jour : 23 avr.

journée mondiale de la santé conseils naturopathiques pour une bonne santé globale

C'est la journée mondiale de la santé. Comme chaque année, elle est célébrée le 7 avril afin de commémorer la création de l'OMS (organisation mondiale de la santé) le 7 avril 1948 et de promouvoir la santé sous toutes ses formes.

C'est très bien.

Mais qu'est-ce que la santé ?

Qui est concerné ?

Qui peut affirmer être en santé ?

Y a t'il égalité dans la santé ?

Que peut-on faire pour être ou rester en santé ?



Qu’est-ce que la santé ?

La définition de la santé est très large et peut être différente selon les organismes ou personnes.

Selon l’Organisation mondiale de la Santé, une personne en santé est dans un état de complet bien-être physique, mental et social, qui ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité.


Selon les définitions du dictionnaire, la santé est décrite comme un " bon état physiologique d'un être vivant, fonctionnement régulier et harmonieux de l'organisme" mais aussi un"fonctionnement plus ou moins harmonieux de l'organisme, sur une période assez longue."


Et la Terre ?

On pourrait élargir notre réflexion, au delà d'un être vivant : notre Terre est-elle en santé ? La réponse sera facilement trouvée, avec tout ce que l'on peut voir et entendre autour de nous. Nous pouvons agir pour ne pas perturber davantage ce fragile équilibre. Chacun à son niveau. Peut-être par de petits gestes écologiques comme ne pas prendre son véhicule pour de petits déplacements, acheter des produits locaux (et non pas ceux qui ont fait le tour du monde pour arriver jusqu'à nous en passant par Rungis), favoriser les filières courtes, acheter en vrac (ne pas multiplier les emballages papier, carton, plastique), récupérer l'eau de pluie ou de lavage des légumes, préparer à la maison ses produits vaisselle, lessive et autres... Si chacun participe à cet effort, nous pourrons faire bouger les choses.


Quelques statistiques

 Pour en revenir à la santé humaine, voyons les "Statistiques sanitaires mondiales 2014", produites par l'OMS, révèlent que :

- Un enfant né en Afrique a 8 fois plus de chances de décéder avant son 5e anniversaire qu'un enfant né en Europe ;

- Environ 800 femmes meurent chaque jour à la suite de complications reliées à leur grossesse ou à leur accouchement ;

- On compte une moyenne de 90 infirmières et sages-femmes pour 10 000 habitants dans les pays aux revenus plus élevés, tandis que ce ratio et de moins de 2 pour 10 000 dans les pays à faibles revenus ;

- L'espérance de vie moyenne mondiale a augmenté de 6 ans depuis 1990 ; en France, elle est passée de 48 à 79 ans, de 1900 à 2000, soit une hausse de 65 % en un siècle seulement.

- Les trois principales causes de décès prématurés au niveau planétaire sont les maladies coronariennes, les infections des voies respiratoires et les accidents vasculaires cérébraux (AVC);

- Près de 7 % des enfants du monde présentent un surplus de poids ou de l'obésité.


L'OMS, dans son communiqué de 2020, avant la pandémie, transmets que l'espérance de vie mondiale à la naissance est passée de 66,8 ans en 2000 à 73,3 ans en 2019, et l'espérance de vie en bonne santé de 58,3 ans à 63,7 ans. Ces résultats sont en grande partie dus aux gains réalisés dans le domaine de la santé maternelle et infantile, ainsi qu'aux investissements et améliorations majeurs dans les programmes de lutte contre les maladies transmissibles, comme le VIH, la tuberculose et le paludisme.


Dans nos pays occidentaux

Désormais, les principaux problèmes de santé publique sont : maladies cardiovasculaires, cancers, maladies infectieuses, sida, diabète, handicaps, accidents, santé mentale, lésions musculosquelettiques.

Pour info, les lésions musculosquelettiques touchent les articulations, les muscles et les tendons, et surviennent le plus souvent au niveau du dos ou des membres supérieurs. Plusieurs facteurs, notamment professionnels, favorisent ces troubles musculosquelettiques.

Outre les accidents, on peut agir sur la survenue de chacun des problèmes de santé cités ci-dessus, qui sont des maladies de civilisation et dues ou accrues par notre hygiène de vie et notre alimentation.

La fatalité n'est pas de mise. On peut agir. Et bien plus dans nos pays que dans certains autres pays. Effectivement l'accès au soin est compliqué mais il est à noter que les habitants de ces régions n'ont pas de quoi s'alimenter correctement et surtout suffisamment.

Dans nos pays dits civilisés, le problème est inversé puisque nous avons accès à de la nourriture trop abondante, trop riche, trop sucrée, trop grasse. On ne bouge pas assez. On reste devant nos écrans et on stresse toute la journée.

C'est tout cela qui cause ces maladies de civilisation, ce surpoids, ces troubles cardiovasculaires, le diabète, et nos soucis de santé mentale, de fatigue récurrente, d'inflammations chroniques.

Oui nous pouvons agir. Et la Naturopathie est là pour vous accompagner vers ce retour à la santé originelle, celle qui est normalement inscrite dans nos gênes.

Je peux vous accompagner pour un rééquilibrage alimentaire, pour gérer vos inflammations chroniques (vos douleurs, vos troubles digestifs...), pour équilibrer vos émotions et faire baisser le stress.

En fonction de vos besoins et attentes, nous pourrons utiliser divers outils, à savoir l'alimentation, l'exercice physique, la relaxation, la méditation, la phytothérapie, la florathérapie, la réflexologie plantaire, les massages, et bien évidemment je serai présente par une écoute bienveillante.


Quelques conseils pour finir ce post et vivre en santé :

- Assurez-vous d'avoir votre dose quotidienne de... fous rires ! Le rire permet de libérer des hormones qui détendent et permettent de vivre plus longtemps!

- Prenez soin de votre santé en pratiquant régulièrement des activités physiques. Mener une vie active diminue le risque de décès prématuré, de maladies chroniques et d'invalidité.

- Tentez de mieux gérer votre stress... votre corps et votre tête vous remercieront ! Une saine gestion du stress permet de limiter l'insomnie, la fatigue et de diminuer les risques de maladies cardiovasculaires.

- Une alimentation saine contribue grandement à à la bonne santé globale. N'oubliez pas non plus de bien vous hydrater, avec au moins 6 à 8 verres d'eau par jour !







245 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page