top of page

Addictions aux écrans

Nous nous sommes penchés précédemment sur les addictions en général et avons dressé le tableau bien triste de toutes ces dépendances. Mais elles ne sont pas exclusivement celles que l'on pense à première vue. On peut facilement être addicts...


Les addictions, liées notamment au tabac, à l’excès d’alcool ou à la consommation de drogues, sont responsables chaque année en France de plus de 130 000 décès par accident ou par maladie. Des chiffres terribles …

En prévention routière, les statistiques montrent que 30% des tués sur la route sont attribuables à la conduite sous l'empire de l’alcool et que le cannabis multiplie par 1,8 le risque d’accident mortel. En matière de santé, selon l’Organisation mondiale de la santé, le tabagisme actif est la première cause de mortalité évitable par cancer juste avant l’alcool.


Face aux dangers liés à la révolution numérique, ce sont de nouvelles addictions que l’on voit émerger notamment aux jeux vidéo et aux réseaux sociaux. Les adolescents de 12 à 17 ans passent en moyenne trente heures par semaine devant un écran soit 4 h 30 par jour ! Mais ce ne sont pas les seuls concernés : une étude américaine a été faite sur 221 000 sujets volontaires, âgés de 50 à 71 ans. Les chercheurs ont compris, au regard des informations recueillies, que dès que l’on passe plus de 2 heures par jour devant la télévision, les risques augmentent (soit l’équivalent d’un film en gros…). De plus, une personne qui passerait plus de 7 heures par jour devant le petit écran aurait 47% de risque en plus de contracter une maladie de type diabète, cancer, problèmes cardiovasculaires…

Cependant, avant cette étude, on pensait que c’était ce que la télévision impliquait qui était mauvais pour la santé (vous savez, l’inactivité, le grignotage, la baisse des facultés cognitives, le tabac -actif ou passif, etc…) mais d’après ces chercheurs américains, c’est le fait même de regarder la télévision qui nous rend vulnérables ! Même les personnes actives en dehors de ces heures passées devant le petit écran ont plus de risques de succomber de maladie que de cause naturelle… De quoi faire réfléchir…


En 2011, une étude réalisée par des chercheurs australiens a montré que chaque heure passée devant la télévision réduisant l’espérance de vie. Selon eux, regarder la télévision 3 heures par jour pendant 20 ans réduirait l’espérance de vie d’une année !

En 2015, des travaux réalisés par l’université d’Osaka a montré que 5 heures de télévision par jour suffisaient à multiplier par deux le risque de faire une embolie pulmonaire, risque encore plus élevé chez les personnes âgées de 40 à 59 ans !

Outre le risque cardiovasculaire, la télévision entraîne bien des dangers… Ainsi enfants ou adolescents ayant une télévision dans leur chambre s’endorment plus tard, ont un sommeil perturbé, sont fatigués au cours de la journée...

Plus on regarde la télévision pendant l’enfance, plus ou court également le risque de souffrir de troubles attentionnels à l’âge adulte. En effet, le petit écran hypertrophie le système attentionnel.

Penser à limiter votre temps devant l’écran à un film ou une série et à ne pas laisser la télévision allumée toute la journée ou pour avoir du bruit, une « présence »…

Bref, quel que soit notre âge, tout est question d’équilibre.

A consommer avec modération.


Parfois, il est compliqué de réaliser que l’on souffre d’une addiction. Prenez le temps de réfléchir, de penser à une chose, un aliment, un objet, une action dont vous ne pourriez-vous passer – pendant une journée, une semaine, un mois… et la raison pour laquelle vous seriez réellement malheureux-se de ne pas l’avoir. Si vous réalisez qu’il s’agit d’une addiction et que vous voulez être accompagné-e, prenez rendez-vous avec un-e Naturopathe, praticien-ne en Bye-Bye Allergies pour une prise en charge personnalisée en globale tant au niveau de l’hygiène de vie, qu’émotionnelle et pour la gestion des substances tant convoitées.





コメント

5つ星のうち0と評価されています。
まだ評価がありません

評価を追加
bottom of page