Laurence TREHOUT
Naturopathie à Alès
9 rue Jules Renard, 30100 Alès
 
Disponible aujourd'hui de 9h à 12h30 et de 13h30 à 19h30
 
06 09 45 67 75

Un câlin, ça vous tente ?

21 Jan 2022 Laurence TREHOUT Bien-être

C'est aujourd'hui la journée mondiale du câlin.

Pour la grande majorité d'entre nous, nous aimons donner, recevoir, partager des câlins. Mais savez-vous que les câlins sont importants pour la santé ?

Ils soutiennent le système immunitaire (pas seulement pour prévenir de la grippe, mais pour faire face aux agressions tout au long de l'année...), guérissent la dépression, réduisent le stress et améliore le sommeil. 

Partager un câlin, c'est revigorant, rajeunissant et il n'y a aucune contre-indication ou effet secondaire désagréable ! De faible consommation d'énergie, il a en revanche un rendement énergétique élevé ! 

En plus, c'est naturel, organique, sans pesticide ni conservateur, sans ingrédient artificiel ou autre additif. Et c'est sain !!

Les câlins cultivent la patience

Les connexions s’entretiennent lorsque les gens prennent le temps de s’apprécier et de se connaître. Un câlin est l’un des moyens les plus simples de montrer son affection et sa reconnaissance à une autre personne. Le monde est un endroit rempli et agité et nous nous précipitons constamment sur la prochaine tâche. En ralentissant et en prenant un moment pour offrir des câlins sincères tout au long de la journée, nous profitons des autres, et cultivons la patience en nous-mêmes.

Les câlins sont un moyen de communiquer sans parole

Presque 70 % de la communication est non verbale. L’interprétation du langage corporel peut être basée sur un seul geste et l’étreinte est une excellente méthode pour vous exprimer non verbalement auprès d’un autre être humain ou d’un animal. Non seulement ils peuvent ressentir l’amour et les soins dans votre étreinte, mais ils peuvent également être suffisamment réceptifs pour le transmettre à d’autres en imitant votre initiative.

Les câlins stimulent la production d'ocytocine

Lorsque nous embrassons quelqu'un (notre moitié, notre amoureux(se), notre bien-aimé(e)...), l'ocytocine (neurotransmetteur qui favorise le contentement et réduit l’anxiété et le stress) est libérée dans notre corps par notre glande pituitaire, abaissant à la fois notre fréquence cardiaque et nos niveaux de cortisol. Celui-ci est l'hormone responsable du stress, de l'hypertension et des maladies cardiaques.

Les câlins préviendraient la maladie

L’affection a également une réponse directe à la réduction du stress qui empêche l’apparition de nombreuses maladies. L’Institut de recherche tactile de l’École de médecine de l’Université de Miami affirme avoir réalisé plus de 100 études sur le contact et a noté des effets importants, comme une croissance plus rapide des bébés prématurés, une diminution des douleurs, une diminution des symptômes des maladies auto-immunes, une baisse du taux de glucose chez les enfants atteints de diabète et l’amélioration du système immunitaire chez les personnes atteintes de cancer.

Les câlins améliorent l'estime de soi

L'étreinte stimule l'estime de soi, surtout chez les enfants. Le contact tactile est très important chez les nourrissons. Un bébé reconnaît ses parents tout d'abord par le contact. A partir du moment où nous naissons, le contact de notre famille nous montre que nous sommes aimés et spéciaux.

Ils nous relient à notre capacité d'estime de soi.

Les câlins stimulent le thymus

Les câlins renforcent le système immunitaire. La pression douce sur le sternum stimule le thymus qui régule et équilibre la production de globules blancs, ce qui permet de rester en bonne santé.

Les câlins stimulent la production de dopamine

Tout ce que nous faisons joue un rôle dans la préservation et la production du flux de dopamine, l’hormone du plaisir. Des niveaux faibles de dopamine sont corrélés aux maladies neuro-dégénératives, à la maladie de Parkinson et aux troubles de l’humeur tels que la dépression.

La dopamine est responsable du sentiment de bien-être, et est également responsable de la motivation ! Les câlins stimulent le cerveau qui libère alors de la dopamine.

Les câlins stimulent la production de sérotonine

Les étreintes provoquent la libération d'endorphines et de sérotonine dans le sang, ce qui engendre du plaisir, atténue la douleur et la tristesse, diminue les risques d’avoir des problèmes cardiaques, contribue à lutter contre l’excès de poids et prolonge la vie. Même les câlins des animaux de compagnie ont un effet apaisant qui réduit les niveaux de stress. L’étreinte prolongée élève les niveaux de sérotonine, améliore l’humeur et crée le bonheur.

Les câlins équilibrent le système nerveux parasympathique

Mais aussi...

Les câlins nous aident à lutter contre la douleur et les mauvais moments à passer, et permettent de démontrer notre amour et notre soutien.

Pour toutes les raisons évoquées ci-dessus, n'hésitez pas :

Câlinez vos enfants, votre conjoint et profitez pleinement de ce temps de câlins que vous pouvez vivre !!


Articles similaires

Derniers articles

5 conseils pour retrouver le sommeil

Comment traiter les intolérances alimentaires ?

Semaine de la réflexologie plantaire

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.