Laurence TREHOUT
Naturopathie à Alès
9 rue Jules Renard, 30100 Alès
 
Indisponible aujourd'hui
 
06 09 45 67 75

Quels sucres choisir ?

16 Juin 2022 Laurence TREHOUT Vie quotidienne

Il a été démontré que le sucre blanc (et son utilisation dans de très nombreux produits) est plus addictif que la cocaïne.

Sa consommation régulière touche tous les systèmes et mène à tes symptômes tels que :

  • Troubles de l’humeur : irritabilité, angoisse, dépression
  • Troubles de la mémoire
  • Fatigue inexpliquée ; insomnie
  • Douleurs articulaires, crampes, engourdissements, spasmes, migraines
  • Acouphènes, nausées, vertiges
  • Baisse de la vue et de l’ouïe

Une recherche publiée en 2007 a montré que 94 pour cent des rats qui avaient l'option de choisir entre de l'eau sucrée et de la cocaïne, ont choisi le sucre. Même les rats que l'on avait rendus dépendants à la cocaïne ont rapidement délaissé la cocaïne pour le sucre.

Selon une étude américaine publiée dans la revue britannique Journal of Physiology, l'excès de sucre de synthèse ralentit le fonctionnement cérébral, entrave l'apprentissage et altère la mémoire à long terme (nous en avons parlé dans l’article sur les addictions alimentaires).

Quels sont les sucres à proscrire absolument ?

* Supprimez la consommation de tous les sucres raffinés contenus dans les produits industriels : boissons, yaourts, plats préparés, sucre blanc, viennoiseries, pain blanc… Attention : le sucre roux n’est que du sucre blanc coloré. Qu’il soit bio ou pas. Il est encore pire que le sucre blanc puisqu'il contient des colorants. Pour être sûr que le sucre ne soit pas raffiné, il faut qu'il soit écrit "complet" sur l'emballage. 

* L’aspartame est un édulcorant utilisé dans près de 5 000 produits industriels (bonbons, produits laitiers, boissons, vitamines des supermarchés…) et approuvé par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) en dépit de nombreuses études scientifiques démontrant son extrême dangerosité. Il a notamment été interdit au Japon au profit du stévia. Bien que certains le recommandent encore dans les régimes amaigrissants, il n’y a aujourd’hui plus de doute qu’il favorise la prise de poids. Le cerveau, berné par le goût sucré, sécrète quand même de l’insuline entraînant hypoglycémie (chute du taux de sucre dans le sang accompagné de baisse d’énergie) et fringales… Ces dernières se transformant en kilos supplémentaires.

Quels sucres choisir ?

A l’état naturel, les sucres simples ou complexes sont accompagnés de vitamines et de minéraux indispensables à leur assimilation. Ils sont alors une bonne source d’énergie. Cependant, lorsqu’ils sont raffinés (tous les produits blancs : sucre, riz, pain, pâtes, céréales soufflées du petit-déjeuner), notre corps doit utiliser des vitamines et des minéraux pour les assimiler. Comme ces aliments n’en contiennent pas, notre organisme va alors puiser les nutriments nécessaires dans ses réserves (cheveux, ongles, dents puis os et tous les autres tissus). Ces produits transformés acidifient donc énormément l’organisme et le déminéralisent. Consommés régulièrement, ils peuvent mener au diabète !

Voici 3 conseils simples :

• Consommer plutôt les sucres sous forme de fruits, de céréales demi complètes (pré-trempées une nuit) et de légumineuses. Ces dernières apportent moins de glucides et plus de vitamines, minéraux et fibres. De plus, elles sont plus rassasiantes que les céréales par leur apport plus important en protéines.

• Pour sucrer vos gâteaux ou yaourts, utilisez plutôt des sucres non transformés et naturels, fruits séchés, réhydratés et mixés, de type pâte de dattes ou de figues. La banane mûre est aussi une bonne base.

• Si c’est impossible pour vous de vous passer de sucre, utiliser plutôt un sucre transformé brut contenant encore ses vitamines et minéraux tel que :

  • le sucre de coco, à la saveur subtile et à l’index glycémique bas (environ 25),
  • les autres sucres bruts : rapadura, sucre brut de canne.
  • le miel est un aliment santé lorsqu'il est consommé seul pour bénéficier de ses multiples propriétés. En effet, il fermente quand il est pris avec d’autres aliments (surtout avec les protéines et les céréales telles que le blé, le riz, etc.), ce qui crée de l'acidité.
  • la stévia, un édulcorant naturel sans aucune calorie, utilisé par les Indiens d’Amérique du Sud. Cependant, il possède un petit goût de réglisse qui ne plaît pas à tout le monde. De plus, utilisé hors repas ou en grande quantité, il trouble quand même notre perception du sucré.

Qu'en est-il du sirop d'agave souvent conseillé ?

Il s'agit d'un faux ami. Il est souvent décrit comme un sucre à faible index glycémique. En fait, cela dépend de la façon dont il a été fabriqué. La plupart du temps, la plante agave est chauffée à haute température, lui faisant perdre tous ses minéraux nécessaires à son assimilation, mais aussi augmentant son index glycémique (de 55 à 90 selon la température). Bien entendu, il n'est pas possible de voir sur l'emballage à quelle température a été chauffée la plante. Sauf quand la qualité est "crue".  Donc si vous voulez prendre soin de votre santé et que vous voulez consommer du sirop d'agave, choisissez du "sirop d'agave de qualité crue", ou n'en consommez pas.

Attention

Limitez cependant la consommation de ces différents sucres pour ne pas entretenir une appétence à la saveur sucrée. Le meilleur sucre rapide étant celui des fruits : le fructose n’entraîne pas de sécrétion d’insuline comme c’est le cas pour les autres sucres. Cependant, ne confondez pas avec le fructose synthétique du commerce. Il n’a rien à voir avec le sucre naturel que l’on trouve dans les fruits et favorise la prise de poids au niveau du ventre (ce qui n’est pas le cas des fruits !).

Prenez soin de vous !


Articles similaires

Derniers articles

Crumble aux pommes sans gluten

Toujours plus ?

Repas faciles et sains

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.