Laurence TREHOUT
Naturopathie à Alès
9 rue Jules Renard, 30100 Alès
 
Disponible aujourd'hui de 9h à 12h30 et de 13h30 à 19h30
 
06 09 45 67 75

Les Fleurs de Bach ou l’épluchage d’un oignon

12 Avr 2022 Laurence TREHOUT Bien-être

« Tout ce que nous avons à faire, c'est préserver notre identité, vivre notre propre vie, être le capitaine de notre propre bateau, et tout ira bien. »     Dr Edward Bach  

Le procédé mis au point par le Dr Bach dans les années 30 en Angleterre a fait de nombreux adeptes partout dans le monde et se désigne désormais par le terme plus général de « florathérapie ». C’est donc une méthode de soin qui a vu le jour à la suite de ses recherches sur l’harmonie corps-esprit, essentielle pour préserver ou retrouver la bonne santé ainsi que pour « guérir » d'un mal. Le Dr Bach avait compris qu’il fallait d'abord trouver la cause réelle, ce que nous faisons en Naturopathie. Cette thérapie par les fleurs ne traite en aucun cas la maladie et ne se substitue absolument pas à une consultation médicale. En revanche, elle peut être complémentaire à la médecine traditionnelle qui se concentre sur les maux physiques. Les Fleurs de Bach s'additionnent et sont compatibles de manière puissante avec toute forme de thérapie et de traitement (allopathie, homéopathie, phytothérapie, aromathérapie…) et avec toute forme accompagnement ; psychiatre, psychologue, sophrologue, coaching... ainsi qu'en complément de toutes activités liées au corps (sport, yoga, méditation…).

L’efficacité des Fleurs de Bach n’est plus à démontrer car ce procédé est utilisé depuis plus de 80 ans à travers notre planète. Simples à utiliser, accessibles à tous, naturelles, douces et efficaces, ces remèdes ne présentent aucun risque d'accoutumance ni même de toxicité ; ainsi tout être vivant peut bénéficier des remèdes floraux (humains, animaux, plantes).

Les 38 Fleurs de Bach nous accompagnent dans un processus de « changement » et de « guérison ». Elles correspondent chacune à un état émotionnel caractéristique des panels des émotions humaines qui, en disharmonie, peuvent engendrer la maladie. En prenant les quintessences du Dr Edward Bach nous traitons donc nos maux émotionnels en nous libérant de nos émotions en souffrance, par le pouvoir des bienfaits de la nature.  

J’ai trouvé que cette métaphore, « l'épluchage de l'oignon », explique très bien l'action qu'ont les Fleurs de Bach sur notre personnalité. Elles ne changent pas qui nous sommes mais au contraire nous donnent la possibilité de nous révéler à nous-mêmes, de trouver nos propres ressources, de profiter du meilleur de nous-mêmes. Elles nous offrent notre autonomie et la responsabilité d’« éplucher notre oignon émotionnel », couche après couche, allant du conscient vers l’inconscient à l’image d’un oignon que nous épluchons. Tout en douceur et à notre rythme sans rien anticiper, ni brusquer. S'approprier les Fleurs de Bach, c’est faire connaissance avec soi-même, découvrir sa véritable personnalité, son essence.

De même, les couches de l'oignon qui se superposent sont nos « carapaces », nos maux émotionnels. Ces mécanismes de défenses inconscients avec le temps s’accumulent et forment des couches, qui nous protègent face à des expériences douloureuses. Mais en même temps nous empêchent d'accéder à notre véritable nature, d'être nous-mêmes. Et donc d’être pleinement heureux et épanouis. Les couches de l'oignon correspondent à un ou plusieurs élixirs floraux en accord avec notre état d'esprit du moment, l’ici et maintenant au niveau conscient. En travaillant sur nos émotions, ces fleurs sont capables de nous soutenir pour nous permettre de nous libérer et ré-harmoniser ces émotions qui nous perturbent.

Avec la prise des Fleurs de Bach le champ des possibles est enfin à portée de main. Nous traversons les tempêtes de notre vie, plus sereinement, des prises de consciences de nos blocages émotionnels émergent, et on comprend ainsi bien mieux notre propre fonctionnement et nos comportements. Elles nous aident à reconnaître et accepter notre nature profonde, ainsi être en paix avec nous-mêmes et les autres.

Cela nous amène à des changements durables car on apprend par notre expérience et à notre propre rythme à fonctionner différemment tout en nous respectant. Ainsi transformer nos manques, nos défauts, en de merveilleuses qualités, en se concentrant sur celles-ci.

La peur devient alors courage ; le désespoir se transforme en espoir ; l’incertitude change en certitude…

Nous retrouvons notre équilibre émotionnel, notre bien-être.


Articles similaires

Derniers articles

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.